SONG OF THE WEEK : 7 YEARS BACK | Save Me From Myself

Aujourd’hui, on se penche sur le cas 7 Years Back, formation parisienne qui rassemble Alex Vincent-Rey ( ex Our Theory ), Antoine Ayala et Remy Benabdelhak. Avec un EP intitulé Heartdust sorti en 2016, c’est le morceau Save Me From Myself qui nous a été dévoilé il y a quelques mois. 


Premières mesures du morceau et une chose nous frappe dès le début; on croirait entendre du nouveau Of Mice & Men. Quoiqu’on puisse en penser, c’est pour nous une bonne chose. A vrai dire, on s’est mêmes baladés dans les commentaires histoire de voir ce que le peuple en pensait, et on retrouve en effet cette impression, avec en prime des comparaisons à In Hearts Wake !

Mais venons en au fait. Toute l’émotion et l’intensité du morceau sont annoncées dans le titre de celui-ci; Save Me From Myself. Une mélodie répétitive à la guitare s’installe et nous met parfaitement en condition pour entrer dans l’univers atmosphérique et mélancolique du groupe. La voix fait alors son entrée sur la piste et tout semble être soudain plus grand que nous, comme si on était cloués au sol spectateur de notre propre chute. La basse et les harmoniques semblent danser ensemble au rythme des paroles, créant une profondeur qui contraste à merveille la légèreté de la voix. Légèreté qui s’envole, lors du refrain qui sonne comme un appel provenant du tréfonds des entrailles du chanteur, à la place duquel on arrive facilement à se mettre notamment grâce aux voix plus discrètes soutenant la principale.

L’émotion y est ressentie, et nous donne à nous aussi l’impression d’échapper de justesse à la noyade. L’instru reste simple, mais efficace. Toutefois, on notera que les guitares y prennent beaucoup de place, laissant peut-être la basse un peu en arrière plan sur certaines parties. La voix en revanche, évolue tout au long de Save Me From Myself. Elle s’endurcit au fur et à mesure, passant alors d’une mélodie tiraillée à un cri de colère. On l’admet, le thème de ce single peut paraître cliché, mais il marche toujours aussi bien. Si il y a bien une chose qu’on a toujours déclaré, c’est que la bonne recette d’un morceau c’est avant tout sa sincérité. Et dans ce cas là, on la ressent bel et bien. Qui n’a jamais eu l’impression de se noyer sans rien pour se raccrocher ? Nous en tout cas, on a déjà eu ce sentiment des centaines de milliers de fois, et c’est toujours bon de trouver de quoi nous redonner un coup de jus et de motivation.

On entame une nouvelle année, alors autant la commencer avec un regain d’énergie. Avec Save Me From Myself, 7 Years Back est le bol d’air qu’il vous faut absolument.

 

Laisser un commentaire